• Outre la méthode du chien Jeannot que j'utilise avec certains élèves dyspraxiques, j'utilise avec la plupart de mes élèves la progression de la méthode Dumont. Si elle n'est plus à présenter, un outil vient grandement faciliter le travail des enseignants adeptes de cette méthode : la disponibilité d'une police d'écriture "Dumont". J'en ai fait l'acquisition hier et je ne pourrais déjà plus m'en passer ! A peine téléchargée que je me suis mise à créer mon propre cahier d'écriture. Il s'inspire grandement du cahier de maternelle sur les formes de base de la pré-citée "méthode Dumont", mais j'y ai ajouté quelques activités de graphisme.

    Bien sûr, il ne s'agit pas de ne travailler l'écriture que dans ce cahier ! De nombreuses activités peuvent être imaginées en lien avec la motricité. Je souhaiterais également combiner l'apprentissage des tracés des lettres avec des activités de phonologie faisant appel aux lettres rugueuses ou à ma mallette de petits bidules... Autant d'idées que je garde bien au chaud pour l'année prochaine !

    En attendant, si cela peut vous être utile, voici le premier cahier d'écriture ! Le lignage utilisé est exclusivement du lignage coloré dys, ce qui permet de s'adresser au plus grand nombre. Rien n'empêche de passer sur du lignage Seyes, type "cahier du jour" pour les élèves qui en sont capables.

    Mon cahier d'écriture selon la méthode Dumont

    Télécharger « Cahier d'écriture_Les formes de bases_Méthode Dumont.pdf »

    Pin It

    9 commentaires
  • J'ai dans ma classe un élève extraordinaire dans tous les sens du terme. Il est motivé, volontaire, parfois entêté mais tellement attachant. On nous dit souvent en formation de garder une distance avec nos élèves. Mettez un pied dans une ULIS et vous oublierez toutes vos bonnes résolutions à ce sujet ! Je disais donc : en plus d'être incroyablement persévérant, ce jeune garçon est dyspraxique visuo-spatial. Son ergothérapeute vient toutes les semaines en classe pour des séances de rééducation en écriture. Elle aussi est formidable ! En plus de faire progresser mon élève, elle a gentiment accepté de me former à la méthode qu'elle utilise: le chien Jeannot, du nom de l'enseignante qui a imaginé cette méthode. Ce sont ces formations qui manquent dans les ESPE...

    Il est difficile d'expliquer le principe en quelques lignes et un modeste article de blog ne saurait se substituer aux explications d'un professionnel.

    En quelques mots, les lettres sont décomposées en gestes de base de l'écriture. Tous les geste de base sont regroupés pour former un dessin: un chien avec sa gamelle, sa balle et sa niche. Il existe différentes variantes (avec un jet d'eau notamment). Je partage ici les informations données par l'ergothérapeute de mon élève: le chien et toutes les lettres de l'alphabet décomposées. Si ma "formatrice" passe par ici, j'espère qu'elle ne m'en voudra pas de vouloir partager avec vous cette méthode qui permet à des enfants dyspraxiques VS d'avoir une écriture lisible.

    Pour les personnes adeptes de la pédagogie Montessori, il est intéressant de fabriquer ce chien sur le modèle des lettres rugueuses pour travailler la mémoire kinesthésique. Je vous mettrai une photo lorsque j'aurai fini le mien.

     

    Le petit chien Jeannot

     

    Le petit chien Jeannot

    Télécharger « Le petit chien Jeannot.pdf »

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique