• L'été avant de commencer en ULIS (il y a bientôt 3 ans!), j'avais passé des journées entières sur Pinterest à la recherche d'idées. C'est comme ça que j'ai découvert le blog de Léni (maitresseuh) et les boîtes à sons. J'ai tout de suite trouvé l'idée géniale. Grâce à ma mamie qui garde les jouets Kinder depuis que nous sommes enfants (j'ai 30 ans alors je vous laisse imaginer la collection !), j'ai rapidement pu créer mon propre coffre à bidules (les versions commerciales sont hors de prix!) pour une vingtaine d'euros (le prix de la mallette chez Leroy Merlin).

    Le principe est simple: chaque tiroir contient des objets dont le nom commence par un phonème. Seule limite: votre imagination (et la taille des tiroirs!). Le bénéfice est double : les élèves adorent manipuler les petits objets (bien plus drôle que de trier/coller des images sur papier!) et tous ces petits bidules permettent également de travailler le vocabulaire. Seul ou à plusieurs, avant a découvert d'un nouveau phonème ou après, en réinvestissement, en récompense, en autonomie, ... les possibilités sont infinies!

    Ma mallette à plus de tiroirs que de phonèmes, j'utilise donc les tiroirs restants pour ranger les lettres mobiles du grand alphabet (acheté sur Document Montessori *ici*). Ca me fait une mallette entièrement dédiée à la phonologie/lecture/encodage. Une vrai "must have" pour le dispositif !

     

    Quelques photos...

    La malette à bidules

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La malette à bidules

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bébé, bague, bonhomme de neige, brosse, botte, basket, bougie, ...

     

     La malette à bidules

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le mot du jour dans la version "pour les grands" n'a pas beaucoup de sens et d'intérêt pour nos élèves les plus fragiles. Pour certain, recopier le mot s'apparente à du dessin et ne revêt aucun sens. Aussitôt collé, aussitôt oublié ! J'ai donc créé une variante du mot du jour qui s'adresse à mes élèves (à un élève cette année mais peut-être à d'autres l'année prochaine) les plus en difficulté.

    Avec ce support, l'élève travaille la discrimination visuelle, les notions de voyelles/consonnes, l'écriture en majuscule et cursive et la lecture en utilisant les gestes Borel-Maisonny. Dans sa version première, il y avait une activité d'écriture où l'élève repassait sur des pointillés mais comme l'explique Mme Dumont bien mieux que moi, cet exercice n'a pas grand intérêt...

    Pour choisir les mots, je m'appuie sur les phonèmes que nous avons travaillés avec BM. Voici quelques mots, d'autres suivront au fur et à mesure des créations. Je mets aussi les traces écrites pour les jours de la semaine. Je n'ai pas enlevé le mot en pointillés, libre à vous de le faire écrire ou non.

    Le mot du jour... pour les plus jeunes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « Jours de la semaine.zip »

    Télécharger « Dossier 1.zip »

     Version modifiable:

    Télécharger « Mot du jour_niveau 1_pile.docx »

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • En plus de phrases dictées régulièrement en lien avec le rituel du mot du jour, le groupe "des grands" apprend une liste de mots chaque semaine. Ces mots peuvent être en lien avec un son ou simplement des mots dont l'orthographe a posé problème pendant d'autres activités. Jusque là rien de bien excitant ni de bien original! La dictée de mots comme les enseignants la pratiquent depuis des décennies et dans un format qui est loin de motiver les élèves. Ajoutez à cela les problèmes d'attention et de mémorisation de certains élèves et vous avez la recette gagnante du fiasco orthographique programmé...

    Et bien cette semaine, mon petit moment "Nutella" vient de cette fameuse dictée ! Au programme, des mots contenant le son "gn". Dictée sur le cahier catastrophique ! Visiblement, les cahiers ont largement été délaissés au profit des sorties au parc et autres ballades à vélo (la faute au beau temps tellement rare dans notre région!). Ok ! On prend donc les mêmes et on recommence: copie des mots et nouvelle dictée programmée pour mardi prochain.

    Entre temps, hasard de l'emploi du temps et du calendrier, mes élèves participent avec leur classe de référence à un cycle de football et vendredi, une équipe de France 3-Lorraine est venue les filmer en plein effort. Retour tardif à l'école, il ne restait plus que 20min pour l'évaluation de géographie. On déplace donc l'évaluation à lundi (je déteste devoir faire les choses dans l'urgence, surtout une évaluation!) et on en profite pour réviser les mots de la dictée. Les élèves s'installent sur les ballons devant le tableau (vive la classe flexible!). Premier mot: une areigner... (visiblement la copie des mots n'a pas suffi pour mémoriser l'orthographe du pauvre animal!). Je lance donc une activité d'orthographe illustrée. J'avais découvert cette pratique il y a quelques temps grâce à des discussions sur des groupes parents/enseignants autour des troubles dys. Il existe de nombreux dictionnaires (chez Larousse par exemple mais j'en ai aussi trouvé celui de Sandrine Campese chez France Loisirs) ainsi que des ressources publiques comme le collectif suisse Gre10 expliquant cette technique et proposant des mots illustrés; de nombreux blogs reviennent également sur cette activité (chez Lutin Bazar ou chez Maitresseuh pour ne citer qu'eux) mais le plus efficace est encore de laisser les élèves imaginer leurs propres illustrations. Et quand il s'agit de dessiner, j'ai de véritables artistes...
     

    Comme quelques photos valent mieux qu'un grand discours (celui-ci est déjà bien long et la fatigue aidant, je ne suis pas sûre d'être bien claire), voici les productions de mes élèves... Je viendrai mardi vous dire si cela a conduit mes élèves à mieux retenir les mots de dictée. En tout cas, j'ai passé un excellent moment entre travail, détente et rigolade. Un de ces moments "Nutella" qui fait que j'aime mon métier !

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A chaque mot son histoire ... Le premier A de "araignée" est la toile, le second est transformé en bébé araignée alors que les deux "E" forme maman araignée.

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le C de cigogne devient la tête de l'animal, le G une aile et le N les pattes du volatile.

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Oignon, une bel exemple de la difficulté de l'orthographe française... Ici, OI forme l'oignon tandis que la boucle du G devient une larme et on devine aisément le rapport...

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici le G est une princesse qui utilise le peigne formé à partir de la lettre P pour se préparer pour le bal ...

     

    Cette activité n'a de limite que la créativité des élèves. Et avec le résultat obtenu en 20 min, un vendredi soir, après 1h30 de foot, j'ai l'impression que cette activité a de beaux jours devant elle ...

    Pin It

    votre commentaire
  • Oh que j'aime cette organisation (analyse de la première semaine ici)! Tout n'est pas encore parfait mais avec quelques adaptations, je pense arriver à un résultat qui me convienne et qui convienne aux élèves d'ici la fin de l'année. La prochaine étape ? Pousser plus loin cette organisation "chacun à son rythme" avec l'introduction de ceintures de compétences en septembre.

    Semaine du 22 au 25 mai 2018:

    Cette semaine:

    - Les élèves vont s'exercer à la lecture de graphiques et de tableaux à double entrée:

    Télécharger « Gestion de données.pdf »

    - Exercices d'application sur le calcul de l'aire et du périmètre:

    Télécharger « Périmètre et aire.pdf »

    - Technique opératoire de la multiplication:

    Télécharger « La multiplication_sans gabarit.pdf »

    Télécharger « La multiplication_avec gabarit.pdf »

     - Résolution de problèmes

    Télécharger « Problèmes_énoncés seuls.pdf »

    Télécharger « Problèmes_adaptés.pdf »

    Télécharger « Gabarits opérations_résolution de problèmes.pdf »

     


    votre commentaire
  • J'ai découvert cet outil en me promenant sur Pinterest. J'ai tout de suite trouvé l'idée tellement géniale que le tétra'aide a déjà trouvé sa place sur le bureau de chacun de mes élèves.

    Le principe est très simple: un tétraèdre dont les sommets sont coloriés de quatre couleurs différentes. Le but: indiquer facilement à l'enseignant(e) et/ou l'AVS qui a besoin d'aide. Sommet vert vers le haut: tout va bien ! Sommet jaune: j'ai une question mais ce n'est pas urgent. Sommet bleu: Je travaille avec un camarade (j'ai donc le droit de parler à voix basse). Sommet rouge: Au secours! A l'aide! SOS !

     

    Très rapide à colorier, facile à assembler (merci ma super AESHco!), mes élèves se sont facilement approprié cet outil! Le patron est téléchargeable sur de nombreux sites. Le mien provient de ce site.

    Le tétra'aide

    Pin It

    votre commentaire