• Un an avec Picot en ULIS-école : bilan

    A l'heure des choix de méthodes et autres réflexions pour la rentrée, voici un petit article bilan après un an de méthode Picot en ULIS-école ...

    Dans mon école, les collègues d'ordinaire utilisent la méthode Picot "Faire de la grammaire au ...". Cette année, dans une optique d'augmenter, à terme, les inclusions en français pour certains élèves, je les rejoins à mon tour. Mes grands ont donc travaillé tout au long de l'année à partir des textes et exercices de "Faire de la grammaire au CE1-CE2".

    Bien sûr, utiliser le manuel en l'état, sans adaptation, n'était pas une option. J'ai donc repris chaque module pour adapter la mise en forme des textes, diluer les activités, mettre en forme les exercices, ajouter des flashcards de vocabulaire (façon Narramus) et ... insérer chaque jour une dictée !

    Le principe de la dictée quotidienne n'est pas nouveau, nous l'utilisions déjà les années précédentes. Elle était donc encore d'actualité cette année, au format "dictée négociée" pour travailler la métacognition.

    Bilan: Tous les élèves ont réalisé d'importants progrès en orthographe grammaticale. Tous les jours, la dictée était le support de l'analyse grammaticale : colorier les noms en bleu, les déterminants en jaune, le verbe en vert, les adjectifs en rouge; puis vérifier les accords en remplaçant notamment le groupe nominal sujet par un pronom.Au début, j'avais des phrases "arc-en-ciel" puis j'ai commencé à voir les prémices d'une réflexion, pour, à la fin de l'année, constater des progrès phénoménaux.

    Les progrès sont plus mitigés en orthographe lexicale, plusieurs de mes élèves présentant une dysorthographie importante. Mais mon objectif était bien la compréhension et la justification de la chaîne des accords (qui aide beaucoup pour la compréhension des textes !). Je réalise en écrivant cet article que je n'ai pas d'image de cahiers pour illustrer... Il faudra que je vous trouve ça à la rentrée !

    Certaines dictées (notamment les dictée bilan) peuvent paraître difficiles. Pour certains élèves, je proposais une version à choix multiples, avec obligation de justifier son choix, à l'oral (si mon AESH et moi étions déjà occupées avec un groupe, je les enregistrais !). Dans ces dictées, les choix relevant de l'orthographe lexicale ont rapidement disparu pour ne laisser que les choix relevant de l'orthographe grammaticale (ce choix était d'ailleurs un axe de mon dossier professionnel de CAPPEI !).

    Si vous voulez vous lancer, je ne peux que vous conseiller cette méthode. Je recommence à la rentrée avec la version CE1 pour un groupe. J'espère constater les mêmes progrès !

    Pour vous faire une idée, je vous partage un fichier bilan avec toutes les dictées quotidiennes de cette année et un fichier avec les dictées-bilan en version "choix multiples".

    Télécharger « Un an de dictées quotidiennes_fichier bilan.pdf »

    Télécharger « Dictées à choix multiples_bilan.pdf »

    Un an avec Picot en ULIS-école : bilan

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Juillet à 12:32

    Retour très intéressant! Moi aussi à l'école, ils utilisent tous cette méthode mais j'avoue que je n'ai pas réussi à entrer dedans et du coup, je n'ai pas réussi à intéresser les élèves. Ton article me donne envie de m'y pencher de nouveau!! 

    2
    Lundi 8 Juillet à 12:41

    Du coup comment faisais-tu pour Picot? Une séance par jour? Comment tu adaptais? Aurais-tu un exemple pour un module?  

    3
    Laurence
    Mardi 16 Juillet à 10:25

    J'attaque cette année avec le niveau CE1, j'ai plusieurs élèves qui peuvent suivre. J'avais déjà utilisé cette méthode avec des CM2 en ordinaire et c'était juste incroyable. La méthode était utilisée dès le CE2 et les enfants avaient acquis une véritable réflexion. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :