• A l'heure des choix de méthodes et autres réflexions pour la rentrée, voici un petit article bilan après un an de méthode Picot en ULIS-école ...

    Dans mon école, les collègues d'ordinaire utilisent la méthode Picot "Faire de la grammaire au ...". Cette année, dans une optique d'augmenter, à terme, les inclusions en français pour certains élèves, je les rejoins à mon tour. Mes grands ont donc travaillé tout au long de l'année à partir des textes et exercices de "Faire de la grammaire au CE1-CE2".

    Bien sûr, utiliser le manuel en l'état, sans adaptation, n'était pas une option. J'ai donc repris chaque module pour adapter la mise en forme des textes, diluer les activités, mettre en forme les exercices, ajouter des flashcards de vocabulaire (façon Narramus) et ... insérer chaque jour une dictée !

    Le principe de la dictée quotidienne n'est pas nouveau, nous l'utilisions déjà les années précédentes. Elle était donc encore d'actualité cette année, au format "dictée négociée" pour travailler la métacognition.

    Bilan: Tous les élèves ont réalisé d'importants progrès en orthographe grammaticale. Tous les jours, la dictée était le support de l'analyse grammaticale : colorier les noms en bleu, les déterminants en jaune, le verbe en vert, les adjectifs en rouge; puis vérifier les accords en remplaçant notamment le groupe nominal sujet par un pronom.Au début, j'avais des phrases "arc-en-ciel" puis j'ai commencé à voir les prémices d'une réflexion, pour, à la fin de l'année, constater des progrès phénoménaux.

    Les progrès sont plus mitigés en orthographe lexicale, plusieurs de mes élèves présentant une dysorthographie importante. Mais mon objectif était bien la compréhension et la justification de la chaîne des accords (qui aide beaucoup pour la compréhension des textes !). Je réalise en écrivant cet article que je n'ai pas d'image de cahiers pour illustrer... Il faudra que je vous trouve ça à la rentrée !

    Certaines dictées (notamment les dictée bilan) peuvent paraître difficiles. Pour certains élèves, je proposais une version à choix multiples, avec obligation de justifier son choix, à l'oral (si mon AESH et moi étions déjà occupées avec un groupe, je les enregistrais !). Dans ces dictées, les choix relevant de l'orthographe lexicale ont rapidement disparu pour ne laisser que les choix relevant de l'orthographe grammaticale (ce choix était d'ailleurs un axe de mon dossier professionnel de CAPPEI !).

    Si vous voulez vous lancer, je ne peux que vous conseiller cette méthode. Je recommence à la rentrée avec la version CE1 pour un groupe. J'espère constater les mêmes progrès !

    Pour vous faire une idée, je vous partage un fichier bilan avec toutes les dictées quotidiennes de cette année et un fichier avec les dictées-bilan en version "choix multiples".

    Télécharger « Un an de dictées quotidiennes_fichier bilan.pdf »

    Télécharger « Dictées à choix multiples_bilan.pdf »

    Un an avec Picot en ULIS-école : bilan

    Pin It

    3 commentaires
  • Avec le soleil des derniers jours, j'avais envie de printemps ! Et comme j'avais aussi besoin d'un atelier pour motiver mes élèves à réviser l'ordre alphabétique, j'ai entrepris de créer des fleurs de l'alphabet. L'idée vient des éventails disponibles sur de nombreux blogs de collègues mais comme nous utilisons déjà les fleurs des familles de mots en lexique, voici ce que j'ai imaginé :

    Le printemps de l'alphabet

     

    L'objectif est de classer les mots par ordre alphabétique et de placer le 1er mot de la liste derrière le 1, le second derrière le 2 et ainsi de suite. On obtient à la fin une jolie fleur printanière. J'espère que cet atelier saura séduire mes élèves...

    Voici le fichier très basique à imprimer sur du papier de couleur ou à colorier après impression. Une fois plastifiés, il suffit de perforer les pétales et de les assembler avec le coeur grâce à une attache parisienne. Le plus long est de tout découper !

     

    Niveau 1: 5 fleurs, tous les mots commencent par une lettre différente

    Télécharger « fleurs_ordre alphabétique.pdf »

    Le printemps de l'alphabet

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Comme souvent avant les vacances, j'aime proposer des jeux pour réviser les notions vues les semaines précédentes.

    En recherchant cette semaine un jeu pour réviser les natures de mots en grammaire, je suis tombée sur l'excellent site "J'aurais dû être fleuriste" (ici). La plastifieuse a déjà chauffé pour préparer les magnifiques jeux proposés sur ce site. Malheureusement, le jeu portant sur les natures de mots utilise un code couleur différent de celui que j'utilise avec mes élèves. J'ai donc entrepris de mettre en forme mon propre jeu.

    Mes cartes reprennent donc notre code couleur ainsi que des exemples tirés des textes que nous avons étudiés. Les questions sont à imprimer sur du papier coloré A4 et le plateau de jeu sur du papier blanc A3.

    Télécharger « Jeu_natures de mots_plateau.pdf »

    Télécharger « jeu_nature de mots_plateau.pptx »

     

    Télécharger « Jeu_natures de mots_cartes.pdf »

    La grammaire est un jeu d'enfant !

    Pin It

    votre commentaire
  • En plus de phrases dictées régulièrement en lien avec le rituel du mot du jour, le groupe "des grands" apprend une liste de mots chaque semaine. Ces mots peuvent être en lien avec un son ou simplement des mots dont l'orthographe a posé problème pendant d'autres activités. Jusque là rien de bien excitant ni de bien original! La dictée de mots comme les enseignants la pratiquent depuis des décennies et dans un format qui est loin de motiver les élèves. Ajoutez à cela les problèmes d'attention et de mémorisation de certains élèves et vous avez la recette gagnante du fiasco orthographique programmé...

    Et bien cette semaine, mon petit moment "Nutella" vient de cette fameuse dictée ! Au programme, des mots contenant le son "gn". Dictée sur le cahier catastrophique ! Visiblement, les cahiers ont largement été délaissés au profit des sorties au parc et autres ballades à vélo (la faute au beau temps tellement rare dans notre région!). Ok ! On prend donc les mêmes et on recommence: copie des mots et nouvelle dictée programmée pour mardi prochain.

    Entre temps, hasard de l'emploi du temps et du calendrier, mes élèves participent avec leur classe de référence à un cycle de football et vendredi, une équipe de France 3-Lorraine est venue les filmer en plein effort. Retour tardif à l'école, il ne restait plus que 20min pour l'évaluation de géographie. On déplace donc l'évaluation à lundi (je déteste devoir faire les choses dans l'urgence, surtout une évaluation!) et on en profite pour réviser les mots de la dictée. Les élèves s'installent sur les ballons devant le tableau (vive la classe flexible!). Premier mot: une areigner... (visiblement la copie des mots n'a pas suffi pour mémoriser l'orthographe du pauvre animal!). Je lance donc une activité d'orthographe illustrée. J'avais découvert cette pratique il y a quelques temps grâce à des discussions sur des groupes parents/enseignants autour des troubles dys. Il existe de nombreux dictionnaires (chez Larousse par exemple mais j'en ai aussi trouvé celui de Sandrine Campese chez France Loisirs) ainsi que des ressources publiques comme le collectif suisse Gre10 expliquant cette technique et proposant des mots illustrés; de nombreux blogs reviennent également sur cette activité (chez Lutin Bazar ou chez Maitresseuh pour ne citer qu'eux) mais le plus efficace est encore de laisser les élèves imaginer leurs propres illustrations. Et quand il s'agit de dessiner, j'ai de véritables artistes...
     

    Comme quelques photos valent mieux qu'un grand discours (celui-ci est déjà bien long et la fatigue aidant, je ne suis pas sûre d'être bien claire), voici les productions de mes élèves... Je viendrai mardi vous dire si cela a conduit mes élèves à mieux retenir les mots de dictée. En tout cas, j'ai passé un excellent moment entre travail, détente et rigolade. Un de ces moments "Nutella" qui fait que j'aime mon métier !

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A chaque mot son histoire ... Le premier A de "araignée" est la toile, le second est transformé en bébé araignée alors que les deux "E" forme maman araignée.

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le C de cigogne devient la tête de l'animal, le G une aile et le N les pattes du volatile.

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Oignon, une bel exemple de la difficulté de l'orthographe française... Ici, OI forme l'oignon tandis que la boucle du G devient une larme et on devine aisément le rapport...

    Orthographe illustrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici le G est une princesse qui utilise le peigne formé à partir de la lettre P pour se préparer pour le bal ...

     

    Cette activité n'a de limite que la créativité des élèves. Et avec le résultat obtenu en 20 min, un vendredi soir, après 1h30 de foot, j'ai l'impression que cette activité a de beaux jours devant elle ...

     

    L'orthographe illustrée dans notre dispositif, on en parle ici !

    Orthographe illustrée

    Pin It

    votre commentaire
  • Demain, retour à l'école pour 10 semaines (bon OK, 9 semaines avec la semaine "gruyère" qui s'annonce!). Pour cette période 5, nous allons reprendre le travail débuté en période 4 sur les adjectifs qualificatifs. Les exercices faits avec les vacances en autonomie m'ont donné des sueurs froides arf. Visiblement, la leçon est sue mais difficile à mettre en application. De belles séances d'analyses grammaticales s'annoncent donc pour mes élèves ! Je pense, à cette occasion, commencer à introduire la symbolique Montessori, en plus des personnages RSEEG. 

    De plus, la problématique de l'adjectif (localisation, utilisation dans des productions d'écrits) a également mis en évidence un manque de vocabulaire chez les élèves. Difficile d'avoir mieux que "grand", "petit, "énorme", "géant"! Aucun problème, je ressors ma banque d'adjectifs à manipuler! L'occasion de travailler les 5 sens, les contraires, les synonymes, les niveaux de langue, ... De belles séances en perspective !

    Nous avions déjà commencé la manipulation avant les vacances. Les étiquettes ont de nombreux avantages donc le plus important, à mon sens, est de limiter la double tâche (lecture des phrases à compléter-encodage de l'adjectif que l'élève veut utiliser) tout en développant le vocabulaire. Voici en photo une partie de ma banque d'adjectifs, tirés de nos lectures, de l'imagination des enfants, de la mienne (et du dictionnaire des synonymes de LibreOffice !).

    Banque d'adjectifs

    Télécharger « Banque d'adjectifs.pdf »

     

    Banque d'adjectifs

    Télécharger « Affichages_adjectifs qualificatifs.pdf »

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique