• Lecture globale : Vade retro satanas ?

    L'enseignement de la lecture est un sujet sensible qui déchaîne les passions. Durant les dernières décennies, le débat "lecture syllabique" vs "lecture globale" est revenu maintes fois sur le devant de la scène.

    Toutefois, si la méthode syllabique semble faire consensus, que proposer aux élèves qui ne sont pas réceptifs à cette approche ? Doit-on considérer qu'un enfant qui ne peut apprendre à lire via la voie d'assemblage est condamné à ne jamais savoir lire ? Si vous êtes des habitués de mon blog, vous vous doutez de ma réponse ! En effet, si je me fie aux échanges que j'ai pu avoir avec des collègues sur les réseaux sociaux, nous sommes nombreux à nous interroger sur le bénéfices d'une approche globale pour certains profils d'élèves.

    L'idée n'est pas ici de produire un article fleuve mais plutôt de vous livrer mon cheminement, des conseils de lecture et quelques outils qui pourront peut-être vous aidez à mûrir vos propres ressources. Cet article a donc vocation à s'étoffer...

    A qui s'adresse l'approche globale ?

    Il est impossible de dresser une liste exhaustive et définitive des profils d'élèves pour qui la méthode globale pourrait être envisagée. Tout d'abord car chaque élève est unique et vouloir faire des groupes en fonction de leurs troubles serait contre-productif. Cependant, pour que cette approche soit efficace, il faut que les élèves puissent s'appuyer sur une excellente mémoire visuelle. Je pense qu'il s'agit ici du seul pré-requis indiscutable. 

    Quels apports théoriques ?

    La méthode globale étant déconseillée, voire interdite en France, il n'existe pas de ressources théoriques disponibles dans l'hexagone. Toutefois, vous trouverez une excellent livre aux Editions La Chenelière (Canada) et distribué par Pirouette éditions. Je vous conseille sa lecture si vous voulez des apports théoriques et des pistes pratiques. Cependant, ne vous attendez pas à un ouvrage dont il suffirait de photocopier les supports fournis pour mettre en œuvre la méthode dans vos classes ! En effet, l'un des piliers de la méthode Oelwein (méthode globale mise au point par Patricia Oelwein pour un public d'enfants porteurs de T21 ou TSA) est de s'appuyer sur les centres d'intérêts des élèves pour leur donner l'envie et le plaisir de lire. Ce point est une des raisons pour lesquelles j'ai longuement hésité avant de proposer mes supports au téléchargement (ça, plus le pillage de certaines de mes ressources par des collègues qui n'hésitent pas à les éditer sous leur nom ! Si, si, je vous assure ! Mais c'est un autre sujet...). Ainsi, si vos élèves n'ont aucun intérêt pour les thématiques des livrets proposés ici, trois choix s'offrent à vous :

    - créer vos propres ressources

    - trouver une autre méthode

    - m'envoyer du chocolat pour que je crée un livret sur les centres d'intérêts de vos élèves ;)

    Lecture globale et autisme

    Comment se lancer et quelle progression ?

    En très mauvaise enseignante, j'ai la fâcheuse habitude de me lancer, de tester, puis ensuite de réfléchir à une progression académique et à la réalisation de documents tels que de belles fiches de préparation. Faute avouer à moitié pardonnée (ne me retirez pas mon CAFIPEMF !) ! Et je n'ai pas dit que je ne réfléchissais pas ! Je reviens sur ma séance a posteriori (le regard réflexif toussa toussa...), énorme privilège qui apparaît avec l'expérience (si, si, je vous assure, on-ne-nous-dit-pas-tout à l'INSPE !). (C'est moi, ou ça devient n'importe quoi cet article ?)

    Revenons à nos moutons ! Compte tenu des besoins et de l'intérêt très prononcé de mon élève pour les livres, j'ai décidé de lui présenter les trois premières pages ("Il y a une banane sur la table.", "Lola voit la banane.", "Lola aime la banane."). J'ai lu l'histoire puis, à partir d'un modèle, je lui ai demandé de retrouver le mot "banane" dans chacune des phrases et de scratcher le pictogramme en dessous. Nous avons fait de même pendant plusieurs jours, puis avec le mot "chocolat". Après plusieurs répétitions (3-4 pour intégrer la consigne), j'ai introduit les pictogrammes et les signes LSF des autres mots et BINGO ! Elle a mémorisé les correspondances oral/signe/picto à vitesse grand V. 

    Lecture globale : Vade retro satanas ?   Lecture globale : Vade retro satanas ?

     

    En m'appuyant sur les propositions de l'ouvrage ci-dessus, j'ai ensuite introduit les grilles de lecture et les étiquettes-mots pour lire et écrire des phrases.

    Lecture globale : Vade retro satanas ?   Lecture globale : Vade retro satanas ?   Lecture globale : Vade retro satanas ?

    Lecture globale : Vade retro satanas ?   

     

    Et nous continuons aujourd'hui notre petit bonhomme de chemin avec les autres livrets... Sa capacité à mémoriser, à signer et à oraliser de plus en plus de mots (dont des mots-outils très abstraits : du, le, ...) m'impressionne chaque jour. Jusqu'où irons nous avec cette méthode, je l'ignore ! Contrairement à certains professionnels qui avaient fait des prédictions sur l'évolution de cette petite fille, je n'ai pas de boule de cristal (et visiblement eux non plus car ils étaient complètement à côté de la plaque !).

    Est-ce que cette méthode fonctionnera avec d'autres élèves ? Peut-être, peut-être pas ! Mais même si tous ces supports n'auront servi qu'à une élève, alors ils auront été utiles et le temps passé à les préparer n'aura pas été vain.

     

    Sur quelles variables influer ?

    Bien évidemment, vous pouvez changer :

    - les mots à apprendre

    - le temps passé sur chaque livret

    - le nombre de mots introduits 

    - le nombre de répétitions avant d'introduire de nouveaux mots

    - ...

     

    Voilà pour l'instant tout ce qu'il me semblait important de mettre dans cet article. Comme d'habitude, n'hésitez pas à poser vos questions en commentaire (je suis un peu en retard sur mes réponses actuellement, mais je réponds... ), j'incluerai mes réponses dans l'article pour en faire profiter le plus grand nombre. Vous pouvez aussi me raconter si vous avez tenté l'aventure !

     

    Quelques livrets et étiquettes-mots ...

    Les illustrations ont été créées avec Canva (version pro gratuite pour les enseignants yes). 

    Thème : La gourmandise

    Mots travaillés (en dehors des mots-outils) : banane, chocolat, fraise, gâteau, bonbon, glace

    Télécharger « Fichier_blog_Lecture globale »

    Lecture globale et autismeLecture globale et autisme

    Télécharger « Grilles de lecture_1.pdf »

    Lecture globale et autisme

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cleo
    Mercredi 15 Juin à 22:35
    Merci pour cette article,et pour cette référence ☺️.Oui il est évident que pour certains de nos loulous la globale est la porte d'entrée de l écrit,convaincue!!! Et un grand merci pour les supports!
    2
    Amélie en ULIS TFA
    Jeudi 16 Juin à 06:22
    Bonjour, Je suis coordo ULIS avec des enfants sourds, j’utilise déjà vos fichiers de compréhension avec les pictogrammes. Je pense continuer avec cette nouvelle méthode qui selon moi pourrait convenir à mes élèves signants. Merci beaucoup pour ce que vous faites ;)
    3
    Vendredi 17 Juin à 05:42

    Quel plaisir de te lire!! Un de mes élèves, suivi pendant 6 ans, part en fin d'année et je me suis acharnée à lui apprendre à lire sans y parvenir... J'ai multiplié les entrées, syllabiques, selon ses centres d’intérêt, mais rien n'y a fait. Je saurai quoi tenter si cela se reproduit. Et merci d'exprimer ta manière, non académique, de réfléchir à ta pratique. Sachant que tu ES désormais possiblement formatrice (encore bravo!)... ça réchauffe le cœur. MERCI.

    4
    Elmo Elnanya
    Dimanche 19 Juin à 18:11

    Merci beaucoup pour ces exemples concrets et cette référence !! J'avais cela en tête pour certains de mes élèves mais je ne savais pas trop par quel bout prendre les choses pour me lancer dans la mise en oeuvre. Là, c'est bien plus clair et je gagne un précieux outils supplémentaire. Il ne me reste qu'à investir et à préparer mes idées pour la rentrée :))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :