• Découvrir le cerveau au cycle 2

    Dans le cadre de mes lectures et de mes recherches pour mon dossier de CAPPEI, je me suis intéressée de près au cerveau (nous sommes de vieilles connaissances !) et à la neuropédagogie. Ce travail m'a conduit à m'interroger sur la pertinence d'une formation des élèves au fonctionnement de cet organe tellement utile mais tellement méconnu.

    J'ai donc entrepris de préparer et de tester une séquence sur le cerveau et les stratégies pour mieux apprendre et mémoriser à destination du cycle 2. Je me suis, pour cela, inspiré de l'ouvrage "Découvrir le cerveau à l'école" (canopé) qui s'adresse aux élèves du cycle 1. Je vous renvoie d'ailleurs vers cet ouvrage (et beaucoup d'autres!) pour les éclairages scientifiques et une partie du matériel (ici!). Je vous renvoie aussi vers l'excellent site de la_maîtresse_sev qui s'intéresse beaucoup au sujet et qui propose de nombreuses ressources sur le sujet.

     

    Bibliographie :

    Découvrir le cerveau au cycle 2Découvrir le cerveau au cycle 2Découvrir le cerveau au cycle 2Découvrir le cerveau au cycle 2Découvrir le cerveau au cycle 2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les élèves ont beaucoup apprécié cette séquence dont je proposerai quelques images une fois que j'aurai fait le tri dans les photos ... Les personnes qui suivent le blog sur Instagram ont déjà eu un aperçu !

    En attendant et parce que je suis impatiente d'avoir vos retours, voici les fiches de préparation des 8 séances.

    Télécharger « Séquence_le cerveau.pdf »

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    FLORENCE
    Vendredi 19 Avril 2019 à 20:55

    bonsoir, j'ai lu avec intérêt la séquence mais je me pose la question :

    à la séance 1 , de quel dessin parles tu ?

    je te remercie de te réponse .

    florence

      • Dimanche 21 Avril 2019 à 22:36

        Bonsoir,

        La séance 1 repose sur un dessin réalisé par les élèves en réponse à la consigne : dessinez-moi ce qu'il y a dans votre tête! A noter que lors de cette séance, beaucoup ont dessiné leurs souvenirs, leurs pensées, ... La consigne pourrait donc être explicité en utilisant : Si j'ouvre votre tête, que vais-je y voir ? A tester ...

    2
    Laure
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 12:12

    Bonjour Alice,

    Mille mercis pour cette séquence qui va m'être très utile. Tout comme toi en reconversion donc jeune (ou pas) enseignante ! 

    Je vois que nos chemins se ressemblent.

    Dans mon école nous avons un projet Cogni'classe dans lequel nous prévoyons des séances sur le cerveau évidemment ! Je vais donc m'inspirer de ton travail et créer mes séances.

    Je viens de créer des séances sur l'attention en lien avec le programme Attentix que tu connais peut-être.

    Si tu souhaite échanger à ce sujet, n'hésite pas.

    Et encore merci grandement.

     

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 13:38

        Je connais le projet Atole mais pas Attentix. Je serais curieuse d'en savoir plus ;)

    3
    sol5
    Samedi 7 Novembre 2020 à 15:33

    La séquence sur les zones me gêne un peu. On sait désormais que le cerveau fonctionne plus en réseau et que la plasticité permet des déplacements des zones.
    Tu leur dis que c'est un cerveau type, c'est à dire que le plus souvent ce sont les neurones de ces zones là qui interviennent dans telle fonction cognitive ?

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 15:42

        Je ne m'étends pas sur la question des zones car leur spécification évolue en fonction de l'âge et des apprentissages, notamment de la lecture. Les zones présentées sont celles le plus fortement reliées à une fonction. Mais chaque zone est reliée à plusieurs fonction et chaque fonction allume plusieurs zones arf. Je parle plutôt de la "dominante" de chaque zone. C'est plus facile pour leur expliquer l'importance de "muscler" chaque zone.

        Nous parlons beaucoup de la plasticité cérébrale car elle justifie le "pourquoi faut-il souvent s'entraîner (à lire par exemple)?", et nous regardons des IRM fonctionnelles qui montrent que plusieurs zones "s'allument" en réponse à un stimulus. Le but n'est pas de faire des élèves des experts en neurobiologie mais de leur donner quelques clés pour comprendre comment ils apprennent et donc apprendre à apprendre.

        La plasticité cérébrale est vraiment mon dada (c'était au centre de ma thèse ;) ) et je pense que c'est le point central à comprendre quand on travaille avec des élèves neuro-atypiques.

    4
    celiabaillif
    Jeudi 18 Février à 08:40
    ouhaou. Merci beaucoup pour ce travail dont je vais m inspirer. Je voulais travailler la dessus et je ne savais pas vraiment par quel bout prendre tout ça. Je trouve que le travail mené autour du cerveau est captivant. Je l ai découvert vraiment cette année et j adore!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :