• Il y a deux semaines, j'ai eu la chance de recevoir un nouveau kit de la société Didacto jeux. Vous vous souvenez ? J'avais déjà testé le principe de leurs kits il y a quelques mois...

    Pour rappel, Didacto est depuis plus de 25 ans la référence en matière de jeux de qualité à destination du monde éducatif et des professionnels de l’enfance, parce que pour nous, « Jouer » et « Apprendre » sont les deux facettes d’une même action.

     Avec une sélection unique de plus de 2300 jeux, et 400 nouveautés chaque année, Didacto propose un catalogue de jeux et de ressources pédagogiques riche, original et pertinent, sélectionnés chez plus de 120 éditeurs en France et dans le monde, disponibles sur notre site www.didacto.com : le meilleur du ludo-pédagogique sur un seul site !

    De la petite enfance au collège, Didacto est un partenaire reconnu et privilégié des enseignants de maternelles et de primaires, mais aussi des crèches, ludothèques et médiathèques, orthophonistes, psychomotriciens, maisons de retraite et de tous les parents soucieux de l’éveil de leurs enfants !

     

    Maintenant que le décor est planté, voici les jeux que j'ai reçus autour de la thématique des jeux de coopération Ils ont été sélectionnés par le site et m'ont permis de découvrir des jeux que je ne connaissais pas du tout :

    Gagner ensemble : les jeux coopératifs  

      Gagner ensemble : les jeux coopératifs

    Qu'est-ce qu'un jeu de coopération ?

    Les jeux de coopération sont, à mon sens, les premiers jeux qu'il faut proposer aux enfants. Les jeux les plus simples peuvent être proposés dès 18 mois et permettront à apprendre à jouer : respecter les règles du jeu, attendre son tour, ... Certains sont très célèbres comme le Verger mais il en existe de très nombreux. Dans ces jeux, on gagne ou on perd ensemble, on joue contre le jeu. Gros avantage quand on joue à plusieurs : il n'y a pas qu'un seul le gagnant qui fanfaronne (on fête la victoire tous ensemble !), ni un seul perdant qui râle (et là, c'est magique, tous les perdants se soutiennent et personne ne pleure !).

    Les jeux de coopérations peuvent également être proposés à des joueurs plus âgés surtout s'ils ont quelques difficultés pour accepter de perdre (j'ai testé avec mon mari, ça fonctionne ! Et pourtant ce n'était pas gagné ! winktongue). Les parties de jeux de société redeviennent un plaisir ! En famille ou à l'école, c'est une catégorie de jeux indispensables pour les apprentissages.

     

    Les jeux de coopération dans le dispositif ULIS-école

    Coopérer est un défi avec tous les enfants. Et je me tue à le répéter, les élèves en situation de handicap sont avant tout des enfants : certains (la majorité !) n'aiment pas perdre mais ils aiment tous jouer. Nous utilisons donc quotidiennement les jeux de société dans le dispositif : jeux individuels de type Smartgames, jeux collectifs qu'ils soient coopératifs ou nom. Cette année, plus que les autres années, j'ai un groupe d'élèves qui a d'importantes difficultés pour accepter de perdre (au point de tricher, de rejeter le jeu ou même d'être violents). Les jeux de coopération sont donc un excellent moyen de jouer, d'apprendre à perdre tout en évitant de mettre tout ce petit monde en difficulté émotionnelle. Et quand on perd avec la maîtresse ou l'AESH, c'est tout de suite moins dramatique.

    Depuis des années, j'amène les jeux coopératifs de mes enfants dans le dispositif. Ce nouveau kit a permis de diversifier l'offre et donc de motiver les élèves.

     

    Petite présentation des jeux reçus (mais il y en a beaucoup d'autres ici):

    - Fire alarm : Comme son nom l'indique, il s'agit d'un jeu sur le thème des pompiers. Mon fils de 3 ans n'aurait pas pu être plus heureux !

    Il s'agit ici d'arriver jusqu'à l'immeuble en feu avant que l'incendie ait ravagé tout l'immeuble. Les pièces sont de grande qualité : le camion de pompier, l'immeuble et les flammes sont en bois et le plateau de jeu en carton épais.

    Les joueurs lancent le dé à tour de rôle et avancent le camion jusqu'à ce que la roue à l'intérieur indique la même couleur que sur le dé. Parfait pour apprendre ou revoir les couleurs.

    Gagner ensemble : les jeux coopératifs

     

    - Playa, playa ! (de la société française Bioviva)

    Ce jeu ne pouvait pas mieux tomber : pile dans la thématique animaux de la mer et protection des océans !

    L'objectif : mettre tous les déchets à la poubelle avant que la marée monte et les emporte vers le large. Les joueurs lancent le dé chacun leur tour puis soulève un déchet. Si l'animal caché en dessous est le même que sur le dé, le joueur peut le mettre à la poubelle, sinon il le repose. Ce jeu allie donc coopération et mémorisation, il avait donc tout pour me plaire.

    Gagner ensemble : les jeux coopératifs Gagner ensemble : les jeux coopératifs

     

    Petit plus pour aller plus loin : les poubelles de tri pour trier les déchets. Ce jeu est un grand succès avec mon groupe de petits dans le dispositif.

    Gagner ensemble : les jeux coopératifs

     

    - Max le chat :

    Objectif : empêcher le chat de croquer l'écureuil, la souris ou l'oiseau dans le jardin. Les animaux doivent donc arriver à l'arbre avant Max. Ce jeu ajoute une petite touche de stratégie car les joueurs peuvent renvoyer Max dans son panier à 4 reprises. Attention à ne pas épuiser ces jokers trop vite. L'attente entre les joueurs est d'autant plus importante.

     Gagner ensemble : les jeux coopératifs

     

    - The Game

    Objectif : à la manière d'une réussite, il s'agit ici de réussir à placer toutes les cartes de la pioche dans une suite croissante ou décroissante. Les joueurs doivent s'entendre sans montrer leurs cartes.

    Ce jeu s'adresse à des joueurs plus grands : 8 ans d'après le créateur mais ma fille de 6 ans, après quelques parties, a bien compris le principe et joue avec les adultes. Nous avons eu du mal à décrocher avec mon mari et nous ne sommes pourtant pas des joueurs invétérés. Très addictif et mon coup de coeur dans ce kit ! D'ailleurs, ceux qui suivent le blog sur les réseaux sociaux ont vu passer de nombreuses stories sur ce jeux.

    Avantage non négligeable : il ne prend pas beaucoup de places et peut donc être emporté partout.

    Gagner ensemble : les jeux coopératifs  Gagner ensemble : les jeux coopératifs

     

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaires !

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a quelques jours, j'ai eu la chance de recevoir pour le dispositif une sélection de 3 Perplexus de la part de SpinMaster. Vous ne connaissez pas ces petites boules très addictives ? Suivez le guide ...

    Qu'est ce qu'un Perplexus ?

    Les Perplexus sont des labyrinthes à bille en 3 dimensions, initialement inventés par un professeur de sculpture et design pour développer les facultés de visualisation dans l’espace de ses élèves. Ces labyrinthes sont enfermés dans des sphères transparentes, que le joueur doit manipuler dans tous les sens pour faire progresser la bille sur un chemin parsemé d’obstacles variés (tubes, escaliers, rampes, etc).

    Pour voir les Perplexus en action à la maison et en classe, je vous donne rendez-vous sur mon compte Instagram mais en attendant, voici une vidéo Youtube qui vous présente la Perplexus Original.

     

    Comment s'y retrouver ?

    Chaque étape de parcours est un défi différent à relever et est numérotée d’un nombre gravé dans la piste pour suivre sa progression. A chaque erreur, la bille tombe et le joueur doit reprendre le parcours du début.

     

    Quelles compétences Perplexus peut-il aider à développer  ?

     

    • Se repérer dans un espace en 3 dimensions
    • Anticiper des actions
    • Travailler sa patience et sa concentration
    • Développer sa motricité fine et ses réflexes
    • Travailler son autonomie et sa persévérance

    et même travailler la numération en suivant la numérotation des étapes !

    Compétence bonus : Pour éviter que les élèves se battent pour les Perplexus, je les encourage à jouer à plusieurs. Ils éfléchissent à deux à la prochaine étape, sans se disputer ou s'arracher le casse-tête des mains mais en discutant calmement et en donnant des indications précises.

    Apprendre en jouant : les Perplexus

    Perplexus GO! est la plus petite mais avec ses 30 étapes, ce n'est pas forcément la plus facile ! Elle nécessite d'être très minutieux, de contrôler encore plus ses gestes car le moindre mouvement fera dégringoler la bille du haut des escaliers.

    Apprendre en jouant : les Perplexus

    La Perplexus Rebel est ma préférée : avec elle, ce sont 70 étapes qu'il faudra traverser pour vaincre ce casse-tête ! Elle est celle qui correspond le mieux à la taille des mains de mes élèves et donc celle qu'ils manipulent le plus facilement.

    Apprendre en jouant : les Perplexus Apprendre en jouant : les Perplexus

    La Perplexus Rebel est la grande soeur des deux précédentes : 100 étapes dans une boule encore plus grande.

    Apprendre en jouant : les Perplexus

    Comment ai-je choisi de les utiliser dans le dispositif ?

    Comme toujours, avec les élèves à besoins particuliers, difficile de proposer une stratégie valable pour tous les élèves. Voici quelques exemples d'utilisation :

    - pour un élève avec des TSA, j'ai choisi d'intégrer les Perplexus à son plan de travail hebdomadaire. Mon objectif est de l'amener à gérer sa frustration et persévérer tout en travaillant la motricité fine qui lui sera utile pour progresser en écriture.

    - pour mes plus jeunes élèves, les Perplexus sont en utilisation libre en fin de demi-journée, quand la fatigue se fait sentir et en récompense après plusieurs temps d'ateliers. Je leur propose également en début d'après-midi, le temps d'installer les autres groupes. Cela permet de faire redescendre l'excitation au retour de la cantine.

        Apprendre en jouant : les Perplexus

    - pour les plus grands, les Perplexus sont une récompense après une activité menée à son terme. J'accueille cette année de nombreux élèves avec des troubles du comportement importants. Trouver des activités ludiques et motivantes avec une finalité pédagogique cachée est toujours un défi ! Et je vous avoue que je ne me gêne pas pour faire du chantage...

    Avec les élèves présentant des troubles de l'attention type TDA/H, ces casse-têtes sont vraiment très sympa pour les faire se poser quelques instants.

    Apprendre en jouant : les Perplexus

    Voici les réponses aux questions que j'ai reçues :

    - Est-ce que les Perplexus font du bruit ?

    Le travail en atelier dans un dispositif ULIS fait du bruit. Les Perplexus ne font pas plus de bruit qu'un groupe d'élève qui participe à un jeu de plateau de géométrie. Si votre classe ou votre dispositif est totalement silencieux (et là, je suis jalouse!), vous entendrez le bruit de la bille qui tombe sur le plastique de la sphère, sinon elles sauront rester très discrètes.

     

    - Quel est leur prix ?

    Je connais le casse-tête préféré des enseignants : faire tenir tout le matériel nécessaire dans leur budget, très variable d'une école à une autre. Je vous conseille de regarder sur un site marchand pour trouver le prix du modèle que vous souhaitez. Vous trouverez les Perplexus chez Oxybul notamment mais aussi sur tous les sites de vente en ligne. Comptez de 13€ pour la Perplexus GO à 25€ pour la version Beast.

     

    - A partir de quel âge ?

    Impossible de répondre à cette question ! Mes enfants de 7 et 6 ans ont très vite compris le principe et ont vraiment adoré le concept. Je dirais donc que vous pouvez les proposer à vos élèves dès la grande section. En dispositif ULIS-école, comme toujours, il n'y a pas de vérité vraie ! Vous êtes le seul expert qui peut juger de la pertinence d'un support qu'il s'agisse d'un fichier, d'un jeu ou d'un casse-tête. Je ne peux que vous conseiller d'essayer !

     

    Quant à la limite d'âge ? Ma collègue AESH, mon mari et moi ne l'avons visiblement pas encore dépassée sarcastic^^happy.

     

    Si vous avez d'autres questions, rendez-vous en commentaires !

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Que ce soit pour une classe, un dispositif ULIS ... ou ses propres enfants, essayez de lâcher un enseignant dans un magasin de jouets et laisser-le choisir des jeux pédagogiques ! Il est fort probable que deux heures plus tard, il soit encore en train de lire les descriptif sur les boîtes, de lire les avis sur Internet ou qu'il soit au bord de l'interdit bancaire avec une pile de jeux qui frôle le plafond !

    Autre solution, commander sur Internet, bien au chaud sur son canapé (et en sécurité ! ce qui n'est pas un petit avantage ne ce moment !). Si vous êtes tentés par l'option, devant un film de Noël et avec une tasse de chocolat chaud, je vous conseille le site de l'entreprise Didacto. Vous ne connaissez pas ?

    " Didacto est depuis plus de 25 ans la référence en matière de jeux de qualité à destination du monde éducatif et des professionnels de l’enfance, parce que pour nous, « Jouer » et « Apprendre » sont les deux facettes d’une même action.

    Avec une sélection unique de plus de 2300 jeux, et 400 nouveautés chaque année, Didacto propose un catalogue de jeux et de ressources pédagogiques riche, original et pertinent, sélectionnés chez plus de 120 éditeurs en France et dans le monde, disponibles sur notre site www.didacto.com : le meilleur du ludo-pédagogique sur un seul site !

    De la petite enfance au collège, Didacto est un partenaire reconnu et privilégié des enseignants de maternelles et de primaires, mais aussi des crèches, ludothèques et médiathèques, orthophonistes, psychomotriciens, maisons de retraite et de tous les parents soucieux de l’éveil de leurs enfants !"

     

    Maintenant que les présentations sont faites, revenons à nos moutons ! Comment choisir les jeux adéquats rapidement et de manière sûre ? Et si des spécialistes vous proposaient de choisir à votre place ?

    Didacto propose une solution géniale : les kits (ici) ! Une offre de 17 kits tout prêts, chacun construit autour d'une thématique et composé de 5 à 10 jeux soigneusement sélectionnés. Plus facile de choisir parmi 17 kits que parmi 2300 jeux !

    Voici les thématiques existantes :

    - la logique, de la PS au CM2

    - le langage en maternelle et en élémentaire

    - les jeux de coopération à la maternelle

    - la sensibilisation à la protection de l'environnement

    - le calcul mental de la GS au CM2

    - les fractions

    Les jeux sont variés avec une grande représentation des Smart Games que j'affectionne tellement. Le premier kit que je teste en classe (et à la maison !) est celui de "Logique CP", composé de 6 jeux : Code couleur, Jungle Logic, Pirates Jr., Polyssimo, Cache-cache Noisettes et La nuit des fantômes

    Choisir des jeux pédagogiques : les kits

    Je dois vous avouer, quand nous avons reçu le colis, ça avait un avant-goût de Noël. Dès le lendemain, j'avais Cache-cache Noisettes et Polyssimo dans mon cartable pour aller confronter mes élèves (et ma collègue AESH, n'est-ce pas Emy ?) aux problèmes de logique.

    - Polyssimo est un puzzle de logique qui rappellera de bons souvenirs aux fans de Tetris.

    Le but : reconstituer un carré en utilisant la totalité des pièces. En fonction de la difficulté des défis, un nombre variable de pièces est déjà placé sur le plateau. Ici, mon fils de 3 ans réalise le premier défi.

    Choisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite astuce : le plateau à tendance à bouger. J'avais donc mis un petit morceau de Patafix pour l'empêcher de bouger. En classe, grâce à mes collègues, nous utilisons un tapis antidérapant de type "tapis de cuisine":

    Choisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

    Vraiment génial pour entraîner le raisonnement logique mais aussi pour travailler les représentations mentales et l'orientation dans l'espace. Une version 3D existe, "Cubissimo", pour les plus grands (disponible dans le kit logique CE1).

     

    - Cache-cache Noisettes

    Le but : aider de mignons petits écureuils à cacher leur noisette dans un trou. Impossible de cacher deux noisettes dans le même trou, il faut donc ne pas céder à la facilité en mettant une noisette rapidement dans le trou le plus proche. Une nouvelle fois logique, repérage dans l'espace, planification mais aussi...flexibilité ! Eh oui ! Lorsque vous vous trouvez dans une situation inextricable, il faut recommencer mais différemment, et croyez-moi, c'est très difficile pour un enfant d'imaginer une autre solution.

    Pourquoi j'adore ? Une nouvelle fois, le design et la beauté du jeu ajoute une dimension affective non négligeable avec beaucoup d'enfants. Et je dois avouer qu'Emy et moi sommes aussi tombées sous le charme des petits écureuils.

    Choisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Pirate Jr. :

    Ici, l'objectif est de placer des pièces pour ne laisser apparaître que les images indiquées dans chaque défi. Logique et repérage dans l'espace une nouvelle fois au rendez-vous. Petit bonus : tout se range dans une petite boîte, il peut donc être facilement emporté par les élèves en classe de référence. Et bonus 2 par les temps qui courent : les pièces se lavent très facilement !

    Choisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - La nuit des fantômes

    Parfait en cette période d'Halloween ! Ici, il faut placer les pièces avec les lampes torches de façon à éclairer les fantômes. Comme pour le jeu des pirates, le jeu se transporte très facilement car les fiches se rangent dans la boîte. Les défi sont progressifs : au départ, la position de plusieurs pièces est indiquée. Pour les derniers défis, aucune pièce n'est placée. Je peux vous assurer que ce n'est pas évident !

    Choisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Jungle Logic

    Ici on quitte l'univers des Smart Games pour un jeu de l'éditeur Djeco, qu'on ne présente plus, et, en plus de la logique, on travaille la lecture des tableaux à double entrée. Le but : placer les 9 animaux dans le tableau en respectant les indications se trouvant en haut des colonnes et en début des lignes.

    Choisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Et pour finir, mon coup de coeur absolu, dans le kit mais aussi parmi tous les Smart Games que j'ai pu tester : Code couleur

    Ici, il s'agit de former l'image de l'un des 100 défis en superposant des plaques transparentes. Il faut donc choisir parmi les 18 plaques avec des motifs de 9 couleurs. Si les premiers défis peuvent être résolus avec deux plaques, certains en nécessitent six ! Six plaques qu'il faut choisir, orienter et ordonner : de quoi faire largement chauffer les neurones, même les plus aiguisés !

    Choisir des jeux pédagogiques : les kitsChoisir des jeux pédagogiques : les kits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous l'aurez compris, je suis complètement fan de ce kit. Il correspond parfaitement à la thématique annoncée.Je réfléchis déjà à celui que je mettrai sur ma commande de classe l'année prochaine ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poster en commentaire. Je complèterai l'article...

    A présent, si quelqu'un de chez Didacto passe par ici, je passe commande : à quand un kit sur le thème de la mémoire ? wink2

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Qui dit mois de mai, dit "mouvement", "ponts", "soleil" mais aussi et surtout COMMANDES ! Alors que les vacances d'été semblent encore bien loin (Comme dirait Tonton Jean-Marcel: "Comment ça tu veux encore être en vacances ? Mais tu viens de rentrer! Pfffff toujours en vacances ces profs ! De mon temps ...), il est déjà temps de penser à la rentrée.

    Outre les indispensables cahiers, classeurs, feuilles, carnets, nombreux enseignants réfléchissent aussi à des outils pour développer les compétences de leurs élèves d'une manière (un peu) moins scolaires ! Ainsi, en ULIS, tout coordo qui se respecte a à sa disposition, de nombreux jeux: imprimés et plastifiés pendant les longues soirées d'hiver ou achetés avec des dotations mairie/restes de coopérative (enfin s'il en reste après les achats pour le marché de Noël, le cadeau de la fête des gens qu'on aime, la semaine du goût, le jardinage, ...).

    Mon coup de coeur va actuellement vers les jeux de la collection "Smart Games" que les éducateurs connaissent bien. Le but: développer les capacités de déduction et la logique des élèves.

    Les points forts:

    - Les élèves peuvent jouer seuls ou réfléchir à plusieurs.

    - Les contes traditionnels sont repris dans certains jeux.

    - Des "smart games" de voyage existent (pas la peine de commander une nouvelle armoire!)

    - Chaque jeu propose différents niveaux de difficultés, d'où une durée de vie importante.

    - Pas besoin de savoir lire ! Nos élèves en grande difficulté de lecture peuvent donc les utiliser en autonomie.

     

    Les points faibles:

    - Le prix (eh oui! La coopérative n'est pas extensible ! ) en version deluxe (environ 25€) mais "seulement" 10€ en version voyage.

    - Il faut parfois un peu de temps à la maîtresse pour comprendre le but du jeu (surtout quand elle a passé le week-end à faire la fête remplir des GevaSco !).

     

    Je vous mets ici quelques images de mes favoris. Merci à mes amis P. et J. de me les avoir fait découvrir en les offrant à mes enfants ! ^^

    Les "smart games"

    Les "smart games"

    Les "smart games"

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique