• Je reçois beaucoup de questions sur mon organisation dans le dispositif. En effet, de par son fonctionnement en dispositif (et non en classe ! mad), les élèves présents dans la salle de l'ULIS-école changent plusieurs fois par jour. Chaque école a son fonctionnement propre qui affecte le fonctionnement du dispositif. Voici des exemples d'organisation...

    Vous pourrez rencontrer :

    - des écoles où chaque classe à un emploi du temps différent, décidé par l'enseignant de la classe en début d'année. Le coordo se retrouve alors avec autant d'emploi du temps que de classes, ce qui constitue un véritable exercice d'équilibriste pour former des groupes de travail. Si en plus, ces emplois du temps changent sans crier gare d'un jour sur l'autre, le travail du coordo va vite devenir une véritable enfer ! Alors, par pitié, chers collègues de l'ordinaire, pensez à nous, nous vous le rendrons au centuple wink2.

     

    - des écoles où l'emploi du temps est défini par cycle. Ainsi, CP, CE1 et CE2, et CM1-CM2 ont le même emploi du temps. Cette organisation est très pratique car elle permet de former des groupes de travail plus facilement. Les décloisonnement et échanges de services entre collègues de l'ordinaire sont également facilités. Seul bémol : l'effectif de l'ULIS sera souvent au complet, sauf si les emplois du temps des cycles 2 et 3 sont inversés, ce qui implique de casser la sacro-sainte organisation français-maths le matin pour tout le monde.

    Nous avions cette organisation l'année dernière. Ainsi, mes élèves de CP et CE2 (je n'avais pas de CE1) étaient dans leur classe pour musique et questionner le monde les mardis et vendredis matins avant la récréation. Cette organisation était vraiment très sympa. Mais nous avons dû changer cette année pour pouvoir mettre en place plus de co-intervention et répondre aux besoins accrus des élèves après une année tronquée.

     

    - des écoles qui fonctionnent en classes mutualisées (comme expliqué ici par Maitresse Evie) ou avec un système de décloisonnement/co-intervention (un peu comme avec un PDMQDC). Ce sera notre fonctionnement cette année au cycle 2 (le cycle 3 garde son emploi du temps de cycle). Nous avons, depuis la rentrée, 2 CP dédoublés, 2 CE1 dédoublés et 1 CE2. Les élèves arrivant en CE2 ont connu le CP dédoublé et le CE1 presque dédoublé (décloisonnement en français et maths). Ce sera donc leur première année en grand groupe, après 6 mois sans école pour certains. L'emploi du temps a donc été imaginé pour qu'une collègue d'ordinaire puisse aller prêter main forte à la collègue de CE2 sur certains créneaux.

    Mais, cette organisation n'est-elle pas encore plus complexe pour le dispositif ? Pas quand on a des collègues au top ! Alors certes, je vais retrouver mon groupe quasi au complet avant la récréation tous les jours, mais j'ai aussi plus de créneaux en très petit effectif les après-midi pour prévoir des séances en tête-à-tête avec certains élèves ou proposer des co-interventions ou des échanges de service à mes collègues. Je vais ainsi assurer l'enseignement de l'anglais avec 2 groupes de CE1 de 12 élèves (j'aurai l'occasion d'en reparler sûrement). Et ça, ça me plaît beaucoup !

     

     

    Mais revenons à nos moutons ! Mon organisation ... Comme mes élèves de cycle 3 ne sont présents que le matin,j'avais prévu de leur consacrer une grande partie de la matinée. Au final, je me suis rapidement rendue compte que cette organisation n'était pas pertinente et voici comment je fonctionne pour le moment.

    Depuis le début de l'année, j'ai choisi d'expérimenter une organisation spatiale très différente des autres années en séparant physiquement deux espaces dans la salle : un espace pour les "petits" et un espace pour les plus grands (en attendant d'ouvrir un second dispositif à la rentrée prochaine oops). Mon meuble à casiers sert de séparation, avec du côté des "petits", les casiers pour ranger une partie du matériel et des jeux, et du côté grand, un espace "découverte du monde" flexible, avec deux ballons, que les élèves peuvent également investir pour réaliser un atelier.

     

    La salle, côté "grands" :

    Gestions des ateliers

    Gestions des ateliers

    Le coin "découverte du monde" avec quelques ateliers, les phasmes et nos plantations :

    Gestions et aménagement du dispositif

    Un coin "graphisme" est également disponible du côté des "grands" mais je dois avouer que je n'ai pas encore trop eu le temps de l'investir...

    Gestions et aménagement du dispositif

     

     

    Le coin des "petits" :

    Gestions et aménagement du dispositif

    Un coin "repos" et jeux libres pour relâcher la pression après un temps d'ateliers :

    Gestions et aménagement du dispositif Gestions et aménagement du dispositif

     

    Et un petit coin "perso" pour un élève qui a en a besoin :

    Gestion et aménagement du dispositif

     

     

    Maintenant que le cadre est posé, je reviens donc à la gestion du groupe...

     

    J'ai choisi de fonctionner en semaine A (voire A') et B. Pendant la semaine A, je travaille le matin avec les grands : nous travaillons à partir des modules de grammaire-mythologie (semaine A) et d'orthographe graphémique (que je n'ai pas encore commencé...oh en semaine A'). Pendant ce temps, les "petits" (ils sont 3) travaillent à partir d'ateliers de réinvestissement avec l'AESH. Les ateliers sont programmés pour la semaine, sous la forme d'un plan de travail affiché et accessible aux élèves. Ils peuvent choisir l'atelier qu'ils souhaitent, certains sont à réaliser seul, d'autres sont des jeux pour 2 ou 3 joueurs.

    Et donc, je ne travaille jamais avec les "petits" en semaine A ? Bien sûr que non ! J'ai plusieurs temps le lundi, jeudi et vendredi après-midi que je leur réserve pour reprendre un atelier qui les a mis en difficulté ou même présenter de nouvelles notions (souvent un nouveau son et les fiches de lecture-picto qui vont avec.)

    Voici donc pour la semaine A... En semaine B, vous imaginez bien que j'inverse ! Les grands travaillent sous la surveillance et la supervision de ma merveilleuse AESH à partir d'un plan de travail individuel qui reprend :

    - ce que nous avons fait en français

    - ce que nous avons fait en maths ou ce qui a été fait en classe de référence pour les élèves qui font maths dans leur classe

     

    Voici l'affichage des plans de travail des "petits". A chaque atelier réalisé jusqu'au bout (même s'il n'est pas forcément réussi !), l'élève colle une gommette étoile. En fin de semaine, les feuilles sont collées dans le cahier des élèves avec quelques photos des réalisations (j'ai déjà du retard sur l'impression des photos...).

     

    Gestion et aménagement du dispositif

    Tous les ateliers nécessaires aux plans de travail de la semaine sont préparés par mon AESH sur une petite table. C'est un gain de temps considérable !

    Gestion et aménagement du dispositif

    Je vous mets un exemple de plan de travail, en version modifiable, si cela vous intéresse. Je gagne un temps fou grâce à l'inventaire des ateliers que j'ai fait cet été ! Je suis trop fière de moi cool

    Télécharger « PLAN DE TRAVAIL_Semaine du 21 au 25 SEPTEMBRE 2020_S.docx »

     

    Que dire de plus sur mon organisation ? Pour l'instant, ça fonctionne plutôt bien : c'est bruyant (il va falloir que je travaille sur ce point) mais les élèves sont actifs donc je m'en contente pour le moment. Bien sûr, je ne vais pas faire de l'angélisme, il y a des jours où ça roule sans problème et d'autres où c'est le gros b****l ... Enseigner en dispositif, c'est comme une boîte de chocolat : tu sais rarement sur quoi tu vas tomber (et il y a clairement des jours où des chardons lorrains à la liqueur seraient les bienvenus !!!). Je suis d'ailleurs certaine que l'organisation que j'ai essayé de vous décrire changera plusieurs fois pendant l'année... Je travaille d'ailleurs sur 2-3 nouvelles idées que j'espère pouvoir mettre prochainement en place.

     

    Je m'arrête ici pour cet article fleuve... J'espère que vous y avez trouvé votre bonheur. Si j'ai oublié quelque chose, vous pouvez poser vos questions en commentaires et j'ajouterai les réponses ici. En attendant, je prépare un prochain article sur la gestion du matériel dans le dispositif...

     

     

     

     

    Pin It

    12 commentaires
  • Comme vous vous en doutez, les ateliers sont de plus en plus nombreux dans mon dispositif. Entre ceux que je crée et ceux que j'emprunte sur les blogs des collègues, j'en finis par ne plus savoir ce que j'ai. J'ai donc (enfin !) pris le temps de créer un fichier pour recenser tous mes ateliers, ou presque car je suis sûre que j'en ai encore oubliés !

    Au final, 199 ateliers listés, avec objectif, compétence, localisation, ... Si cela vous intéresse, je vous partage le fichier Excel. Pour m'y retrouver plus facilement, j'ai activé l'option "tri" pour pouvoir facilement trouver les ateliers correspondant à une compétence ou un objectif. Petit bonus : je fournirai le fichier à mes collègues afin qu'elles puissent emprunter plus facilement, si elles le souhaitent, les ateliers pour leurs élèves.

    Télécharger « Inventaire des ateliers_Août 2020.xls »


    8 commentaires
  • Quitter un dispositif avec 5 élèves et en retrouver 12 au retour de congés maternité, ce n'est pas vraiment la même chose ! A mon retour, je me suis rendue compte que ma classe, dans son organisation spatiale, n'était pas adaptée à la nouvelle configuration humaine. J'ai cherché, pensé, feuilleté, "scrollé" Pinterest et j'ai découvert LA CLASSE FLEXIBLE ! Et ce fut une évidence ! Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt ?!?

    Le principe est simple: permettre aux élèves de bouger !

    Première étape: désencombrer la classe ! (Ca fait un bien fou de ne plus se cogner partout et de ne plus rentrer les jambes couvertes d'hématomes ...) Exit, le gigantesque bureau de la maîtresse où on n'a jamais le temps de s'asseoir !

    Deuxième étape : remplacer les bureaux et les chaises d'écoliers par des sièges et assises permettant le mouvement.

    Troisième étape: Convaincre la mairie de financer ce changement de mode de fonctionnement (sans passer pour une folle ! Encore que, ça, ce n'est pas le plus grave !) Pour cela, j'ai préparé quelques diapositives Powerpoint avec les apports de la recherche et des propositions de matériel.

    Je mets ce modeste "dossier" ici. Il contient des photos de ma classe avant et après les premiers changements. De nouveaux aménagements arriveront bientôt car la mairie a décidé de me suivre dans mes idées folles. Un grand merci à eux de prendre en considération les particularités de mes élèves (et les lubies de leur maîtresse) !

     Pour visiter notre salle de dispositif, suivez le guide :

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La classe flexible

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique