• Devant le succès du jeu de plateau sur les natures de mots (ils m'ont demandé de la grammaire !!!! cry), voici son cousin : Géo trouv'tout, qui, comme son nom l'indique, permet de réviser les notions de géométrie et grandeurs et mesures.

    Les cartes-questions couvrent la totalité de ma programmation, je ne les introduirai donc pas toutes en même temps et je pourrai varier en fonction des objectifs des joueurs. Les règles sont simplissimes (ce sont les réponses qui m'intéressent! ) : les joueurs, seuls ou en équipes, lancent le dé et se déplacer sur le plateau, dans le sens qu'ils veulent. Ils doivent ensuite répondre à la question correspondant à la case sur laquelle ils se trouvent. Si la réponse est correcte, ils gardent la carte et rejouent. S'ils se trompent, la carte retourne dans la pioche et l'équipe suivante joue.

    Variante: Les élèves jouent contre la maîtresse. Ils doivent remporter le plus grand nombre de cartes en un temps donné. On peut leur fixer un objectif (5, 10 cartes) ou les mettre au défi de faire mieux que la dernière fois.

    Amusez-vous bien !

    Le plateau: à imprimer au format A3 (mode "affiche", 125%)

    Télécharger « Geo trouv'tout_plateau.pdf »

    Les cartes-questions :

    Télécharger « Geo trouv'tout_cartes.pdf »

     

    Géo Trouv'tout : A vos règles !

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a quelques semaines, grâce à la page d'une maman pratiquant l'IEF (instruction en famille) avec ses enfants, j'ai découvert les "sumblox". Un véritable coup de foudre ! J'adore le matériel de manipulation qui permet aux enfants avex des profils kinesthésiques d'apprendre grâce à la manipulation du matériel pédagogique.

    Le principe des "sumblox" est simple: les nombres (de 1 à 10) s'empile de telle façon que deux sommes égales forment une "tour" de la même taille (cf. cette photo provenant du site Tangram Montessori).

    Décompositions additives à manipuler

     

     

     

     

     

     

     

    En France, les "sumblox" sont exclusivement vendus par Tangram Montessori, et coûtent relativement cher lorsqu'on connaît les budgets des classes ... Je n'exclus pas de craquer pour mes enfants (et donc de les utiliser en classe) mais je voulais, avant, tester cette stratégie en classe. J'ai donc fabriquer mon matériel, en papier plastifié, en 2D. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Un grand merci à l'AESHm du dispositif qui a découpé tous les nombres !

     

    Premier test cet après-midi avec deux élèves qui sont rapidement entrés dans l'activité et ce sont pris au jeu. Voici quelques photos :

    Décompositions additives à manipuler

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Décompositions additives à manipuler

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Décompositions additives à manipuler

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici le matériel, très sommaire, à imprimer sur du papier coloré pour lui donner un peu de pep's !

    Télécharger « sumblox.pdf »

    Pin It

    4 commentaires
  • Un petit atelier de mathématiques pour travailler la mémorisation des tables d'addition et de multiplication. Il y en a de nombreux disponibles sur les blogs d'enseignants mais je voulais quelques choses de très simples, sans fioritures et avec de nombreuses propositions pour éviter les réponses au hasard.

    Voici donc mes cartes à pinces. Pour mettre un peu de couleurs dans cette activité, j'utilise des mini pinces à linge multicolores achetées chez Action.

    Détail pratique: J'imprime 2 pages par feuille sur du papier coloré.

    Télécharger « Cartes à pinces_tables d'addition.pdf »

    Télécharger « Cartes à pinces_tables de multiplication.pdf »

    A "tables" !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A "tables" !

    Pin It

    3 commentaires
  • Après les vacances (qui ne font que commencer chez nous ! glasses), nous nous attaquerons à la technique de la multiplication posée avec mon groupe de "moyens".

    Le sens de la multiplication est maîtrisé (avec plus ou moins d'aisance...) mais sera retravaillé en résolution de problèmes. La technique de la multiplication, calculée "en ligne", a déjà été travaillée avec ma collègue. Il ne reste donc plus qu'à affiner la connaissance des sacro-saintes tables de multiplication (l'occasion de ressortir mes vidéos Multimalin et les jeux associés) et à aborder la technique de la multiplication posée en colonne.

    Je profite donc des vacances pour peaufiner mes supports: leçons et affichage bien sûr mais aussi et surtout un gabarit avec code couleur pour poser les multiplications. Je l'espère assez clair pour aider mes élèves dys ... Je le poste ci-après mais ne l'imprimerez qu'à la fin des congés de printemps. Si d'ici là (et après...) vous avez des observations, avis, corrections, ..., n'hésitez pas à en faire part ici ou sur la page Facebook.

     

    La multiplication poséeLa multiplication posée

     

     

     

     

     

     

     

     

    La multiplication posée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger «La multiplication»

    Pin It

    votre commentaire
  • Après un looooong travail sur le système de numération et l'addition, la technique de la soustraction posée (sans retenue) n'a pas posé de problèmes majeurs à mes élèves. Des supports analogues (merci le ruban word!), un matériel connu, et hop! Finger in the nose comme on dit Outre-Manche!

    Pour la soustraction avec retenue, c'est un autre histoire! 3 - 6 ? Impossible ! Alors on fait 6 - 3! Euh non! En mathématiques, on ne fait pas ce qu'on veut (c'est comme à la maison ou en classe, hein!)!!! Nous voilà donc repartis pour des semaines de manipulation, d'échanges, ... afin de comprendre le sens de la technique de la soustraction posée avec retenue.

    Qui dit soustraction avec retenue, dit souvent deux "écoles": la technique avec la retenue "ne haut et en bas" et la méthode dite "à l'anglaise" (avec "cassage" de la dizaine). Je ne vous cache pas que ma préférence va à la seconde ; je la trouve plus facile à comprendre et donc plus facile à enseigner. Nous avons donc parti pour des séances de cassage de dizaine avec le matériel de numération. Au final, de gros progrès à la clé!

    A noter que j'ai eu un coup de foudre pour le travail d'une collègue rencontrée sur un groupe de PE en ULIS qui utilise les oeufs Kinder pour figurer les dizaines: il suffit donc de les ouvrir pour "casser" une dizaine ! J'adore et je vais sûrement lui emprunter sa technique ( merci si tu passes par ici!). D'ailleurs, en cette période pascale, j'ai déjà détourné les maxi oeufs de mes enfants pour matérialiser les centaines... ^^

     

    Après tout ce bla-bla, voici la leçon qui conclut la séquence sur la soustraction.

    La soustraction posée, avec et sans retenue

    Télécharger « La soustraction posée.pdf »

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique